Qu’est-ce que la PÉNIBILITÉ ?

La pénibilité est un facteur difficile à cerner essentiellement parce que sa qualification reste partielle ce qui rend son évaluation délicate.

Comprenons par là que les situations de travail impliquent souvent une multitude d’expositions qui varient dans le temps et l’espace.

Certains effets sont le résultat de ces différentes situations et peuvent aisément être mis en exergue par un nombre incommensurable de vulnérabilités individuelles. Le sujet est un salarié pour lequel les enjeux sociaux sont différents d’une situation de travail à l’autre ou par rapport aux individus. N’oublions pas le parcours de vie incluant les facteurs santé et professionnels qui viennent s’y ajouter.

Par défaut, toute intervention ergonomique relative et concourante à la pénibilité est idéalement « localisée ». Il reste maintenant primordial de prendre en compte les différentes caractéristiques établies en fonction de la situation et du contexte sur les plans sociaux, économiques et techniques de l’instant.

Compte tenu de cet assemblage complexe qui propose une intervention plus ou moins « équitable » relative à la pénibilité sur le lieu professionnel il est également impératif de prendre en compte l’origine (le vécu) de cette pénibilité en particulier pour en comprendre la construction.

​La détermination de la pénibilité même n’est envisageable uniquement que si le rythme de travail en lui-même est accentué (facteurs temps et espace). C’est tout naturellement et à l’occasion de la démarche relative au DUERP que ces différentes expositions marquées peuvent être identifiées de manière à déterminer la pénibilité des situations de travail sur le lieu professionnel.
Même si le sujet de la pénibilité sur le lieu professionnel est au cœur du débat politique, législatif et médiatique, les effets sur la santé en demeurent largement méconnus. Concrètement, seul le point de vue correspondant à l’environnement est mis en évidence dans les différents rapports liés à la pénibilité mettant ainsi de côté le lien de cause à effet concernant le rapport subjectif et l’activité en elle-même.
Lorsque l’on parle de pénibilité sur le lieu professionnel les différences significatives entre le travail tel qu’il est prescrit et représenté et le travail réel en terme effectif n’est pas sans conséquence. Essentiellement la pénibilité est bien souvent mise en évidence par le biais de contraintes qui n’ont pas été prévues ou intégrées dans la fiche concernant le poste de travail ou qui ont tout simplement été minimisées.

L’INRS a mis au point un panel de standards qui permettent d’obtenir une évaluation dite de recommandations qui doit être pris et envisagé avec la plus grande prudence. En effet, ces standards ne prennent pas en compte :

Les variabilités individuelles (une définition de la représentation de l’homme dit « normal »).
Les composants psychiques de la pénibilité.
Les temps de latence entre les niveaux de sollicitation et leurs effets réels.

La fonction même de pénibilité doit être établie consciencieusement dans un rapport complet de manière à assurer la pérennité des collaborateurs de l’établissement. Ce facteur ne peut être pris à la légère ou contourné.
Les Audits très complets que nous proposons peuvent mettre en évidence les différents facteurs de pénibilité sur le plan professionnel.